Chers Politiciens De Tous Bords… Par Pape Moussa Samba, Enseignant chercheur - THIESACTU

Breaking

mercredi 8 juin 2022

Chers Politiciens De Tous Bords… Par Pape Moussa Samba, Enseignant chercheur

Plus le temps passe plus les Sénégalais constatent votre manque notoire de respect à leur égard.
Chers Politiciens De Tous Bords… Par Pape Moussa Samba, Enseignant chercheur
D’un côté, la majorité durcit les conditions de participation aux élections à tel point qu’elle tombe elle-même dans le piège. Désormais, il faut faire un parcours du combattant pour prendre part à des élections au Sénégal (parrainages sans doublon, parité alternative...). Cette extrême rigueur ne se justifie que par la volonté de barrer la route à une certaine opposition. C’est une honte et il faut y mettre un terme. Cette rigueur est plus attendue dans la gestion des fonds publics et la lutte contre la corruption et la concussion.

D’un autre côté, une partie de l’opposition qui se sent lésée crie au scandale alors qu’elle est censée être suffisamment organisée pour solliciter la confiance des Sénégalais et proposer une véritable alternative. Elle sait très bien que ce sont ses combines de dernière minute qui lui ont coûté cher et qui risquent d’empêcher sa participation aux élections législatives. Au lieu de se préparer pour 2024, ils se sont faits piéger dans un combat hypocrite pour élire une Assemblée nationale caduque au bout d’1 an et demi. Ils vont s’opposer entre eux après le départ de Macky Sall en 2024.

En retrait, une opposition très faible s’en frotte les mains. Elle ne compte en réalité que sur l’absence de la majorité sortante et de la forte opposition pour avoir des députés. Elle pense même déjà pouvoir composer le prochain gouvernement du Sénégal en août prochain. Sa démarche consiste à dire : « Je n’arrive à convaincre personne, je pourrais éventuellement être repêchée au plus fort reste. J’ai donc intérêt à aller seule aux élections sans concurrence aucune. » Quelle piètre conception de la démocratie !

Nous en sommes là au Sénégal après 62 ans de construction nationale !

Au sauveur de l’Afrique de sauver maintenant le Sénégal !

Cher Président Macky Sall, il faut organiser des élections législatives transparentes avec la participation de toutes les coalitions crédibles (ayant déjà participé au moins aux locales) ! Que la meilleure gagne !

Pape Moussa Samba
Enseignant chercheur
Ebad-ucad




from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/su0qyJe
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire