Bassirou Diomaye Faye, coordonnateur des cadres de Pastef «Je ne comprends pas cette indignation à géométrie variable» - THIESACTU

Breaking

samedi 9 juillet 2022

Bassirou Diomaye Faye, coordonnateur des cadres de Pastef «Je ne comprends pas cette indignation à géométrie variable»

Si le discours, les faits et les gestes ou le silence approbateur du Président Macky Sall face à la stigmatisation de la Casamance et des Casamançais par ses soutiens sont interprétés comme un désamour, il lui appartient par un comportement noble, s’il en est capable, de prouver le contraire. Pastef insiste beaucoup sur le débat de programmes et d’idées
Bassirou Diomaye Faye, coordonnateur des cadres de Pastef «Je ne comprends pas cette indignation à géométrie variable»
Ousmane Sonko a-t-il commis un dérapage en déclarant que le Président Macky Sall n’aime pas la Casamance et les stigmatise ?

Si le discours, les faits et les gestes ou le silence approbateur du Président Macky Sall face à la stigmatisation de la Casamance et des Casamançais par ses soutiens sont interprétés comme un désamour, il lui appartient par un comportement noble, s’il en est capable, de prouver le contraire. Pastef insiste beaucoup sur le débat de programmes et d’idées.

Avec cette sortie de Ousmane Sonko, le parti estil en train de dévier ?

J’ai entendu dans le discours décrié un appel à refuser de suivre les démons de la division du camp d’en face, de refuser qu’on leur fasse croire qu’ils sont entièrement à part dans le Sénégal et, surtout, de refuser qu’on leur fasse croire qu’ils auraient des problèmes avec les autres. On ne peut donc pas résumer cette sortie à une seule expression. D’un autre côté, il n’y a même pas 6 mois que le président Ousmane Sonko a co-écrit un ouvrage pour décliner sa vision de la décentralisation en plus du programme Burok (travail) qu’il déroule merveilleusement.

Donc, le parti reste à cheval sur son identité. Comment comprenez-vous le tollé suscité par cette sortie?

Mimi Touré traite Sonko d’irresponsable alors que le Forum du justiciable parle de propos graves… De la même façon que j’avais compris le silence de tous ceux qui s’époumonent aujourd’hui alors qu’ils l’avaient bien fermée lorsque le Président Macky Sall, après 7 ans à la tête du pays, a osé faire chanter les Casamançais en déclarant que «si la Casamance veut intégrer totalement le Sénégal dans le cadre du développement, if faut voter pour moi» ou quand Moustapha Cissé Lô après la Présidentielle de 2019 a dit que «ce sont les rebelles qui ont voté pour Sonko».

Mimi (Touré) comme Babacar (Ba, président du Forum du justiciable) sont dans leur rôle de politiciens. Je les comprends. Ce que je ne comprends pas c’est l’indignation à géométrie variable de certains fumistes qui n’enfourchent leur cheval de moralisateurs républicains que pour casser du Pastef.
Bes Bi



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/p2sMmKe
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire