En campagne à Sédhiou, Yewwi Askan-Wi Wallu Sénégal cloue BBY au pilori : Inéligibilité pour cumul de fonctions et troisième mandat au menu - THIESACTU

Breaking

dimanche 24 juillet 2022

En campagne à Sédhiou, Yewwi Askan-Wi Wallu Sénégal cloue BBY au pilori : Inéligibilité pour cumul de fonctions et troisième mandat au menu

Les militants de l’inter-coalition Yewwi Askan Wi-Wallu Sénégal battent campagne et en sus de leur programme, ils focalisent leur discours sur les candidatures de Benno Bokk Yakaar qu’ils qualifient de façade, pour céder leurs sièges à leurs suppléants au préjudice, selon eux, des citoyens ayant voté leur liste. Aussi, dénoncent-t-il avec vigueur, le projet de troisième mandat qu’ils attribuent au Président Macky Sall.
En campagne à Sédhiou, Yewwi Askan-Wi Wallu Sénégal cloue BBY au pilori : Inéligibilité pour cumul de fonctions et troisième mandat au menu
L ’inter-coalition Yewwi Askan wi-Wallu Sénégal du département de Sédhiou poursuit son déploiement dans les quatorze communes. Mouhamed Ayib Daffé, candidat de ladite coalition et ses camarades, comptent bien conquérir le suffrage des populations de Sédhiou au soir du 31 juillet 2022.

« Je représente, avec ma colistière Nafi Fofana, Vieux Souleymane Traoré et Ndèye Gnima Sylla, dans le département de Sédhiou, notre coalition. Nous nous sommes déployés dans les quatorze communes du département de Sédhiou. Nous sommes en train de faire connaître notre programme ainsi que nos candidats », explique Ayib Daffé.

Sur le terrain, Mouhamed Ayib Daffé dit avoir constaté une précarité ambiante chez les populations : « nous avons rencontré des populations qui souffrent de manque d’infrastructures, de l’enclavement routier, du manque d’emploi, de la mauvaise gouvernance et de la corruption partout au Sénégal et surtout, ici, à Sédhiou ».

Le troisième mandat est également au menu de leur campagne. Avec véhémence, les camarades de Ousmane Sonko dénoncent une posture anticonstitutionnelle. « Le premier enjeu est d’ordre démocratique, il s’agit de pousser le Président Macky Sall par la voie démocratique à renoncer au projet anticonstitutionnel du troisième mandat. C’est possible en lui imposant une cohabitation à l’hémicycle. Ainsi, l’Assemblée nationale va retrouver toute sa vitalité et voter des lois en phase avec les priorités des populations», martèle le candidat Ayib Daffé.

Au niveau local, l’inter-coalition Yewwi Askan wi-Wallu Sénégal du département de Sédhiou déclare, toujours par la voix du candidat Mouhamed Ayib Daffé, que les investis de Benno Bokk Yakaar ne sont que des paravents pour leurs suppléants. « La coalition Benno Bokk Yakaar a présenté des candidats qui ne vont pas siéger à l’Assemblée. C’est le cas du ministre-maire Abdoulaye Diop et de Dr. Annette Seck Ndiaye, qui est Directrice générale de la Pharmacie nationale et présidente du Conseil départemental. Tous deux ne vont donc pas siéger en raison du cumul de fonctions. Nous trouvons qu’ils sont en train de berner les populations », souligne-t-il avec force.

Pour le dernier virage avant le scrutin, l’inter-coalition Yewwi Askan wi Wallu Sénégal du département de Sédhiou promet de mettre les bouchées doubles pour sortir haut la main de ces élections législatives.






Sud



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/F9vXLh5
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire