Législatives à Kanel : COJECAR alerte sur les risques d’un fort taux d’abstention - THIESACTU

Breaking

mercredi 27 juillet 2022

Législatives à Kanel : COJECAR alerte sur les risques d’un fort taux d’abstention

Législatives à Kanel : COJECAR alerte sur les risques d’un fort taux d’abstention
En perspective des Législatives, les membres de la Convergence des jeunes cadres républicains du département de Kanel appellent à l'unisson. Selon Rewmi, ils alertent sur les risques d’assister à un fort taux d’abstention. La COJECAR tient à faire comprendre que l’enjeu dans le départe- ment de Kanel n’est pas juste de faire gagner la liste BBY mais plutôt de faire voter massivement les populations afin de garantir au Président de la République une majorité confortable à l’assemblée nationale. En direction des élections législatives du 31 juillet 2022, la convergence des jeunes cadres républicains du département de Kanel se prononce sur les enjeux des prochaines élections législatives.

Une occasion pour les populations de choisir leurs députés. Dr DIA Mamadou, coordinateur de la convergence des jeunes cadres républicains du département de Kanel, est revenu sur les tendances de ces élections. Il explique qu'il y a eu une division sans précédent des responsables politiques. Car, poursuit-il, chaque faction de cette classe politique divisée vociférait des menaces qui ont fini par ins- taller le département dans une situation d’instabilité porteuse de tous les dangers pour la cohésion sociale et l’unité de toutes les forces vives de notre cher département . Suite à l’appel à l’unité lancé par le Président Macky Sall, les mêmes responsables politiques ont décidé de taire leurs divergences et de s’inscrire dans cette dynamique unitaire. A en croire, Dr DIA Mamadou, l'unité semble être retrouvée et un comité électoral consensuel a été récemment mis en place. Cependant, la convergence des jeunes cadres républicains du département craint « que cette unité de façade, ne soit qu’une union de circonstance sans conviction ».

En effet, M. DIA et Cie nourrissent le sentiment que cette union affichée par les responsables politiques du département ne soit que la partie visible de l’iceberg. Car, « le choix même des candidats au niveau départemental ne cesse de couler des vagues de contestation chez les populations. Le seul candidat qui fait l’unanimité est l’ancien premier questeur de l'Assemblée nationale, la deuxième est méconnue par les populations et le troisième investi sur la liste nationale a été battu dans son lieu de vote lors des dernières élections municipales », disent-ils. A cela s’ajoutent les manifestations des populations qui sont rongées par l’inquiétude, submergées par la déception, exaspérées par la classe politique qui ne fournit plus de réponses face à leurs problèmes présents et aux incertitudes de l’avenir ».

Les populations bricolent la vie au quotidien comme elles peuvent dans une confusion exaspérante et décourageante. La jeunesse du département de Kanel est affaiblie comme jamais, elle ne l’a été le long de son histoire, selon M. Dia. De ce fait, les jeunes du département de Kanel sont convaincus que toute cette mélancolie, ils la doivent à la division de la classe politique du département. Au regard de ce tableau, les jeunes cadres républicains du département de Kanel alertent l’ensemble des responsables politiques de la mouvance présidentielle sur les risques d’assister à un fort taux d’abstention. La COJECAR tient à faire comprendre que l’enjeu dans le département de Kanel n’est pas de faire gagner la liste BBY mais plutôt de faire voter massivement les populations afin de garantir au Président de la République une majorité confortable à l’assemblée nationale.



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/sOWBDt4
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire