Serigne Fallou Mbacké tout feu tout flamme: "Macky Sall est un grand travailleur, mais un..." - THIESACTU

Breaking

lundi 11 juillet 2022

Serigne Fallou Mbacké tout feu tout flamme: "Macky Sall est un grand travailleur, mais un..."

Le sermon très attendu de l’imam de Darou Khadim à Touba aura, semble-t-il, tenu toutes ses promesses. Serigne Fallou Mbacké Dioumada a été, en effet, égal à lui-même « bombardant », coup après coup, chefs religieux, hommes politiques et citoyens de tous bords, fait savoir nos confrères de Dakaractu.
Serigne Fallou Mbacké tout feu tout flamme:
Le Mbacké-Mbacké a néanmoins cette année, beaucoup insisté sur la recrudescence de la violence au Sénégal et surtout à Touba où les meurtres sont devenus récurrents. Pour lui, les choses tournent même à la dérive puisque, désormais, c’est ceux qui devaient protéger leurs semblables qui les agressent.

Certains Mbacké-Mbacké égratignés

« Ce qui se passe à Touba est alarmant. C’était d’autant plus alarmant que les meurtres sont désormais perpétrés par des Mbacké-Mbacké…. ceux-là de qui on attendait la protection. C’est inimaginable ! »
Le chef religieux d’indexer l’absence d’éducation de base et d’inviter tout le monde à la remise en question.
Il se désolera aussi de cette guéguerre qui existe entre musulmans de tarikha différentes ou visions différentes.

Pour lui, cette situation de défiance ne devrait avoir lieu. « Les musulmans se trompent de combat. Le Mecque devrait, à l’occasion de son pèlerinage, être un moment privilégié pour faire les états généraux de l’Islam et ainsi mieux faire face au monde et surtout à ce qu’il est convenu d’appeler le nouvel ordre mondial. Nous sommes partis pour être les grands perdants surtout avec ces guerres dont nous serons inéluctablement seuls à payer les factures ».

Macky Sall, un grand travailleur, mais...

Abordant la question politique, Serigne Fallou Dioumada estimera que le President Macky Sall est un grand travailleur surtout avec l’événement du Fast -Track marqué par les réalisations et le soutien aux paysans mais un mauvais homme politique qui patauge dans l’excès de pouvoir et dans l’absence de justice. Il égratignera en passant, les magistrats qui, selon lui, font tout sauf dire le droit ».

Par rapport au soutien aux paysans, il demandera au Chef de l’État et à ses services, dans leurs actions, de savoir distinguer les vrais paysans des arnaqueurs surtout pour ce qui concerne les chefs religieux agriculteurs. « On m’a rapporté que des chefs religieux qui ne gèrent aucun daara interceptent semences, engrais et machines au détriment des vrais agriculteurs. Ce n’est pas sérieux ! Je mènerai personnellement une enquête et je les démasquerai ».

Les journalistes aux caniveaux

Quant aux journalistes, il choisira de les jeter à la poubelle, pour l’essentiel. « Ils sont en train de bousiller le pays. Ils sont, non seulement, dans leur écrasante majorité, malléables et corvéables, mais se plaisent surtout à diffuser tous les types d’informations qui leur passent sous la main sans en mesurer le degré d’impact négatif chez les populations ».



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/pzLHFG2
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire