Ziguinchor -Défection dans les rangs de Benno : Dr idrissa Bodian tire sur le pouvoir et soutient Yewwi - THIESACTU

Breaking

mardi 19 juillet 2022

Ziguinchor -Défection dans les rangs de Benno : Dr idrissa Bodian tire sur le pouvoir et soutient Yewwi

En lançant hier à Ziguinchor son mouvement dénommé : Ensemble pour un Citoyen de Développement «ECD », docteur Idrissa Bodian claque la porte de Benno et déclare que « l’heure du changement a sonné. ». Pour le président du mouvement politique ECD « Il nous faut un élan de citoyen, un supplément de citoyenneté pour reprendre le pouvoir et le rendre au peuple souverain ».
Ziguinchor -Défection dans les rangs de Benno : Dr idrissa Bodian tire sur le pouvoir et soutient Yewwi
Le désormais ex-«aperiste» dit tracer la voie pour y arriver : « il n’y a qu’une voie pour y arriver : administrer à la coalition Benno une défaite cuisante afin de mettre fin dès à présent à toute tentative de briguer un troisième mandat illégitime et irrespectueux de la volonté des citoyens.

Avant de charger le pouvoir : « Nous ne devons plus accepter qu’un pouvoir aux abois utilise les forces de défense et de sécurité pour tuer à sa guise des citoyens soucieux de l’avenir de leur pays et qui ne demandent qu’une bonne gestion des affaires de la cité qui, du reste, est gangrenée par la mal gouvernance… » peste le docteur en pharmacie qui appelle ses militants mobilisés au quartier Grand Dakar à battre campagne et à voter pour la coalition Yewwi Askan Wi.

Après avoir expliqué aux militants les motivations de la création de son mouvement, Docteur Bodian comme l’appellent ses proches parle d’un nouveau souffle à insuffler aux citoyens dans un contexte politique marqué selon lui par un affaiblissement des valeurs car, dira-t-il, « le citoyen est relégué au second plan pour laisser place au règne de l’arrogance, de l’avidité et de l’abus du pouvoir … ».

Et comme si cela ne suffisait pas, le patron du Mouvement ECD lâche cette phrase : « Je tiens à rassurer qu’avec la mobilisation de toutes et tous le soir du soir du 31 juillet sonnera le glas au pouvoir dictatorial, d’un régime aux abois, aux antipodes de la morale républicaine pour que rayonnent vers les plus hautes cimes les aspirations des citoyens sénégalais au développement ».

Avant de mettre en garde le Président Macky Sall contre toutes velléités de troisième mandat : « s’il déclare le troisième mandat, il sera délogé du palais et nous nous battrons contre lui », avertit Docteur Bodian.
Sud Quotidien



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/gcmW6vE
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire