Oumar Seck Ndiaye sur l’accord Yewwi-Wallu : «Wade gagnerait à rester dans cette dynamique" - THIESACTU

Breaking

jeudi 4 août 2022

Oumar Seck Ndiaye sur l’accord Yewwi-Wallu : «Wade gagnerait à rester dans cette dynamique"

Oumar Seck Ndiaye sur l’accord Yewwi-Wallu : «Wade gagnerait à rester dans cette dynamique
L'analyste politique Oumar Seck Ndiaye a passé au peigne fin sur le compagnonnage circonstanciel entre Yewwi Askan Wi et la grande coalition Wallu Sénégal. Pour le spécialiste en communication média, le clan Wade gagnerait à rester dans cette dynamique enclenchée par Yewwi-Wallu. A défaut, ce serait un détournement de voix, renseigne L'As.

«Quelles que soient la realpolitik et les visées de Abdoulaye Wade, son clan n'a pas intérêt à détourner les voix des électeurs à d'autres fins». Cet avertissement est du juriste Oumar Seck Ndiaye qui, décryptant l’accord politique entre Yewwi Askan Wi et Wallu en vue de contrôler l’Assemblée, estime que la position du Parti Démocratique Sénégalais (Pds) et du Président Abdoulaye Wade tiendra « obligatoirement compte du contexte actuel. Et dans ce contexte, on ne peut pas soustraire les élections locales qui ont vu une percée extraordinaire de Yewwi et qui vient d’être confirmée avec Wallu. Dans cette dynamique, le Président Abdoulaye Wade sera obligé de tenir compte de cela, dans la mesure où sa préoccupation principale est que son fils Karim soit amnistié. Même avec une majorité simple, le président de la République aura une seconde lecture pour bloquer cette amnistie», explique le juriste avant d’ajouter : «Dans la situation actuelle, si Wade ne tirait pas des leçons des événements récents, s’il se rangeait du côté du Président Macky Sall et de Bby, il payerait les pots cassés. Dans la mesure où depuis les Locales, tous les transhumants appelés des traîtres ont sévèrement payé cette forme de trahison. Tous ceux qui ont été débauchés, qui ont rallié Benno, ont été laminés dans leurs localités.»

Une situation qui, selon lui, ne passe pas inaperçue dans un tel schéma. Mieux, l’inter-coalition Yewwi Wallu, c’est une offre qui a été vendue aux électeurs, une alliance Yewwi-Wallu pour pouvoir contrôler l’Assemblée. «Donc, si le Président Abdoulaye Wade ou ceux qui l’entourent s’amusaient à se soustraire de cette offre, la voix de l’électeur serait trahie et la sanction serait immédiate», affirme Oumar Seck Ndiaye. A l’en croire, de tels agissements soulèveraient l’ire des électeurs. Par conséquent, « le clan Wade serait rangé dans le camp des traîtres qui ont sollicité les voix des électeurs pour les détourner à d’autres fins. Si on a voté pour la coalition, ce n’était pas pour rallier. C’est pour contrôler l’Assemblée. Si Wallu a rallié Yewwi, ce n’est pas pour rien….il y a une dynamique en faveur de Yewwi. Je pense que Wade gagnerait mieux à rester dans cette dynamique », souligne l’analyste politique Oumar Seck Ndiaye sur les ondes de la «Rf



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/CD9lvFz
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire