Goudomp: Macky Sall lance la construction de la rive gauche du Pakao - THIESACTU

Breaking

samedi 4 mars 2023

Goudomp: Macky Sall lance la construction de la rive gauche du Pakao

Le Président de la République s’est rendu, jeudi 2 mars 2023, à Goudomp pour procéder au lancement des travaux de construction de la rive gauche du Pakao. Avec un objectif avoué : désenclaver complètement les communes qui se trouvent sur ce tronçon.
Goudomp: Macky Sall lance la construction de la rive gauche du Pakao
Goudomp qui souhaitait voir le Président Sall l’a finalement accueilli, jeudi 2 mars 2023, dans la ferveur. Les populations ont pris d’assaut le long de la route nationale. Et malgré le soleil qui faisait darder ses rayons, les militants et sympathisants n’ont nullement été émoussés par la chaleur. Ils l’ont fait savoir en brandissant des pancartes à l’effigie de leurs leaders en compagnie du Chef de l’État, Macky Sall, venu procéder au lancement des travaux de la rive gauche du Pakao. Une vieille doléance des populations.

D’après Le Soleil, ce tronçon va complètement désenclaver cette partie sud du pays. Il s’agit d’un moment historique pour Goudomp, mais aussi pour toute la Casamance. Élus, autorités religieuses et coutumières, partenaires du Sénégal, Ong locales, responsables politiques ont tous pris part à l’évènement. Cette rive gauche est constituée des axes routiers Sandiniéri-Karantaba-Diéring-Maka-Moyafara ; Colibantang-Kroukourounto-Saré ; Thiéval-Bantandiang-Saré Halal-Saré Yoba ; soit un total de 46 km ainsi que le tronçon Colibantang-Saré Téning, sur 9,5 km.

La deuxième phase de la Boucle du Boudié se poursuit également entre Sédhiou, Bambali, Djirédji, Djibabouya et Marsassoum sur 81 km. Les autres projets concernent les tronçons Saré Alkaly-Bogal-Ndiamécouta, ainsi que l’ouvrage de franchissement de Diopcounda. Ces travaux s’inscrivent en droite ligne du Programme spécial de désenclavement (Psd) estimé à 453 milliards de FCfa sur financement de l’État du Sénégal, soutenu par le Royaume-Uni. Les travaux sont confiés à l’entreprise H. Saffiedine pour un délai de 22 mois.

Accroître la compétitivité

Le Président de la République, devant un public acquis à sa cause, a déclaré que l’aménagement de cette rive gauche va permettre de faciliter l’accès aux services et équipements sociaux (santé, éducation, etc.). Sa construction permettra, dit-il, d’améliorer l’état du réseau routier afin d’accroître la compétitivité des zones concernées.

Les courants d’échanges avec les pays limitrophes seront plus importants en plus d’améliorer les conditions de trafic et de sécurité des zones traversées en même temps qu’il réduira les coûts de transport en assurant une meilleure intégration des villages situés dans les zones rurales concernées par le projet. Ce qui permettra d’offrir un meilleur cadre de vie aux populations tout en participant à la réduction de la pauvreté.

Et, le Chef de l’État, Macky Sall, d’indiquer que ces travaux entrent dans le souci d’assurer une plus grande disponibilité des infrastructures et un meilleur accès aux zones de production. C’est-à-dire les marchés et services essentiels de base. « Ce sont tous ces aspects qui expliquent la mise en place du Programme spécial de désenclavement en vue d’améliorer l’indice d’accessibilité en milieu rural qui reste très faible au Sénégal et qui constitue un frein à la croissance », a fait savoir le Chef de l’État.

Macky Sall a assuré que le projet va favoriser la création d’emplois et améliorer l’accessibilité et la mobilité en milieu rural, développant ainsi les potentialités économiques de la région. Mieux, il va faciliter l’accès aux services sociaux de base (éducation, santé), le développement des activités économiques (agriculture, élevage, pêche, mines….

Promovilles

En réalité, le Chef de l’État a fait d’une pierre deux coups. Puisqu’il a aussi lancé les travaux de voirie dans la commune de Goudomp dans le cadre du Programme de modernisation des villes (Promovilles). « Goudomp est restée dépourvue de routes bitumées. C’est ce que j’ai voulu corriger en lançant ces travaux à la satisfaction des populations », s’est exprimé le Président de la République.

Les axes qui vont du lycée jusqu’au quai de pêche, en passant par la route qui traverse Goudomp d’est en ouest (du quartier Hamdallahi à Diola Counda), ainsi que le chemin menant de l’ancienne préfecture au cimetière, et enfin la route longeant le quartier Santassou, tous seront bientôt revêtus de bitume. « Ces réalisations vont donc complètement changer le visage de la ville de Goudomp ». Les travaux prévus comprennent la réalisation de 4 axes de voirie pour un linéaire global de 5,264 km et vont mobiliser un financement estimé à 3,158 milliards de FCfa. Ils prendront également en charge le drainage des eaux pluviales avec des ouvrages adaptés.

Ce projet sera progressivement élargi aux autres communes du département, répondant aussi à une très forte préoccupation des jeunes, à savoir l’emploi. « À travers ces travaux à haute intensité de main d’œuvre, des jeunes de la localité seront formés aux métiers du pavage et seront insérés », a promis Macky Sall. Il relève que le projet s’intègre au programme « Xëyu Ndaw Ñi » pour lequel le département de Goudomp va bénéficier d’un recrutement spécial supplémentaire de 100 jeunes.

Dans son ambition de construire la ville avec les jeunes, le Président Sall a aussi procédé à la pose de la première pierre de la Maison de la jeunesse et de la citoyenneté du département de Goudomp, infrastructure d’un coût de près d’un milliard de FCfa. Un édifice moderne qui disposera de toutes les commodités et concentrera un ensemble de services adaptés aux besoins, aspirations et attentes des jeunes.

60 entreprises mobilisées, 2850 km de route en 5 ans

« Le temps de l’action continue pour la région de Sédhiou, parce que les travaux de la première phase de la Boucle du Boudié, sur l’axe Sédhiou-Kamoya-Marsassoum, y compris les pistes de désenclavement et les voiries à l’intérieur des villes de Sédhiou, Marsassoum et des autres cités sont totalement achevés », a fait savoir le Président de la République.

Macky Sall a ainsi rappelé que ce Programme est un vaste chantier quinquennal, qui a déjà démarré pour réaliser 2850 km de route en milieu rural et urbain, ainsi que des ouvrages sur l’ensemble du territoire national. Le projet mobilisera, à terme, 60 entreprises nationales et générera 50.000 emplois. Le Chef de l’État n’a pas manqué de remercier le Royaume-Uni pour son soutien au Programme spécial de désenclavement à travers la United Kingdom Export Finance (Ukef).

Il a annoncé, à cet effet, le projet engagé avec le pays voisin, la Guinée-Bissau, pour améliorer le corridor routier Bissau-Dakar, soutenu par la Banque africaine de développement (Bad). Il s’agit de l’aménagement de la route Farim-Tanaff-Sandiniery sur un linéaire de 49 km dont 26 km en territoire sénégalais, a informé le Chef de l’État, au grand bonheur des populations. Un projet qui comprend également 58 km de piste et 4,5 km de voirie avec éclairage public solaire à Goudomp, Tanaff et Badin. Une gare routière, 10 forages, la réhabilitation d’un poste de santé et la mise en place d’un deuxième bac à Sandiniéry sont également prévus, en attendant la construction du pont Témento, dont les études sont en cours.

Pour ce programme, Macky Sall veut définitivement mettre fin à la lancinante question de l’emploi des jeunes. Car, il a indiqué que le projet appuiera les associations des jeunes et des femmes pour le maraîchage, la transformation de produits agricoles et la formation avec la mise en place d’une plateforme multifonctionnelle, 4 unités de transformation de produits agricoles, 10 aires de séchage de produits agricoles et halieutiques, et 3 périmètres maraîchers.



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/BJwGcVM
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire