La ville de Madina Gounass dans la ferveur du Daakaa - THIESACTU

Breaking

samedi 4 mars 2023

La ville de Madina Gounass dans la ferveur du Daakaa

La ville de Madina Gounass dans la ferveur du Daakaa
Les pèlerins affluent à Madina Gounass où le chef de l’Etat Macky Sall est attendu ce samedi à 17 heures pour le démarrage de la 83é édition du Daakaa (retraite spirituelle), a constaté l’APS.

Pendant que les pèlerins arrivent à bord de bus et autres véhicules, des agents de la Sonaged (société nationale de gestion des déchets) nettoient les artères de la ville religieuse.

Le dispositif a été renforcé avec le déploiement d’une centaine de personnes, a expliqué Moussa Ndiaye, le délégué départemental de la Sonaged. Ces agents nettoient les principales artères menant au domicile du Khalife général de Madina Gounass et les axes secondaires allant vers le lieu du Daakaa situé à une dizaine de Kilomètres de la ville religieuse.

La ferveur religieuse monte d’un cran au fur et à mesure qu’on s’approche du domicile du Khalife Thierno Amadou Tidiane Ba situé en face de la grande mosquée.

Des fidèles de Ndiafan Golokoum, un village de l’arrondissement de Agnam Civol, dans la région de Matam, trouvés à l’entrée de l’édifice religieux, disent vouloir d’abord regagner leur maison d’accueil avant de se rendre sur le site du Daakaa.

Aux abords de la grande mosquée, la gendarmerie a fini de déployer des Agents de sécurité de proximité pour rendre la circulation fluide avant la sortie du Khalife dans l’après-midi pour se rendre sur le site de la retraite spirituelle.

A l’intérieur de la maison du khalife, des fidèles ont pris place à l'endroit où le guide religieux reçoit chaque jour après la prière de 14 heures. A cette occasion, il se penche sur les affaires de la cité notamment l’acquisition de parcelles à usage d’habitat, les différends familiaux, des cas de vol, de drogue, etc., selon Alhousseynou Nguet, journaliste à la radio communautaire Daakaa Fm.

Thierno Adama Ba, le président de l’Association Fatimata Bintou Rassoul, œuvrant dans la sensibilisation à l’éducation islamique, dit être animé par le même sentiment lors de chaque Daakaa. Il a notamment insisté sur la dimension prise par cet événement religieux annuel, soulignant que les fidèles viennent de toutes les régions du Sénégal, des pays de la sous-région (Mauritanie, Gambie, etc.) et de la diaspora.

Un avis partagé par Mohamadou Siradji Wone, membre du comité d’organisation, insistant sur la joie qui anime les fidèles qui viennent répondre à cet événement dans la discipline et la ferveur religieuse. Wone a aussi salué l’esprit d'ouverture et l’hospitalité des habitants de Madina Gounass qui acceptent d’accueillir les personnes venant d’autres localités.

A la Mairie de la ville, une foule nombreuse est visible à l’intérieur comme à l’extérieur. Certains sont venus chercher des laisser-passer pour les guides religieux et autres personnalités. Pour d’autres, il s’agit de régler des problèmes administratifs comme les pièces d’état-civil.

Mohamadou Siradji Sow, premier adjoint au maire, s’est réjoui de l'augmentation du nombre d'agents préposés à la propreté de la ville et du site de la retraite spirituelle. Il a relevé que 250 Agents de sécurité de proximité ont été déployés cette année ainsi que 500 gendarmes pour assurer la sécurité de la ville et du Daakaa.

Le "Daakaa'', un grand rassemblement religieux, désigne la retraite spirituelle instituée en 1942 par le marabout Thierno Mouhamadou Saïdou Bah, à Médina Gounass, dans la région de Kolda (sud).

Il se tient chaque année à 10 km de la ville religieuse et est marqué notamment par des prières et des récitals de Coran. L'édition de cette année se tiendra à partir du 4 mars.

Le marabout Thierno Mouhamadou Saïdou Bâ (1900-1980), fondateur de Madina Gounass, a recommandé toute sa vie durant le respect des cinq piliers de l'islam et la pratique de la sunna du Prophète Mouhamad (PSL).

Le marabout, connu également sous le nom de Mamadou Hawoly Bâ, est né en 1900 dans le village de Thikité, dans le département de Podor (nord).

Il est décédé en 1980 à Dakar, suite à une maladie qu'il contracta au cours de son célèbre pèlerinage à Fès. Il est enterré à Madina Gounass, la cité religieuse qu'il a créée en 1936.
Aps



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/kQduAZt
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire