Pape Mahawa Diouf, porte-parole de Bby: «Le F24 est une coalition politique» - THIESACTU

Breaking

samedi 13 mai 2023

Pape Mahawa Diouf, porte-parole de Bby: «Le F24 est une coalition politique»

« Si le F24 est une structure qui n’est guidée que pour l’intérêt national, elle ne doit exclure personne. On a constaté qu’elles ont extirpé certaines forces vives de la Nation. Cela montre que cette plateforme est une structure politique, qui combat des intérêts politiques». Telle est la position du porte-parole de la coalition Benno Bokk Yakaar, Pape Mahawa Diouf.
Pape Mahawa Diouf, porte-parole de Bby: «Le F24 est une coalition politique»
Pape Mahawa Diouf n’a pas raté les acteurs de la plateforme F24 et leurs leaders. Selon lui, «Ils ne doivent pas se voiler la face en se manifestant comme des acteurs de la société civile. Une manifestation autorisée au Sénégal, n’est pas un événement. C’est un droit inscrit dans la Constitution que les autorités respectent».

S’agissant de la lutte que compte mener le F24 pour la libération des détenus politiques, Mahawo Diouf dédramatise. «Lorsqu’ils parlent de prisonniers politiques, ils font certainement référence à un autre Sénégal. Des responsables politiques de l’opposition comme le Parti Awalé de Dr. Abdourahmane Diouf déroule ses activités dans la plus grande tranquillité. Idem pour Déthié Fall du Prp.

Par contre, propager des fake news, proférer des insultes sur l’internet, appeler à l’insurrection dans les réseaux sociaux, s’attaquer aux édifices publics par une opération commando avec des cocktails molotov..., l’Etat ne peut pas tolérer cela. L’Etat, les forces de l’ordre doivent prendre leurs responsabilités. S’ils considèrent les auteurs de ces actes comme des prisonniers politiques, ce n’est pas le cas pour nous.

La diffamation, les insultes... ne sont pas des opinions politiques
», précise le porte-parole de Bby.

De la même manière, selon lui, «il n’appartient pas à une organisation politique, de dire qui va participer et qui ne va pas participer à des élections. On a créé une structure qui s’appelle le Conseil constitutionnel qui valide les candidatures. Nous pensons que le candidat Macky Sall doit être le meilleur candidat pour l’Apr et pour la coalition Benno Bokk Yakaar. Faisons confiance aux Sénégalais, c’est eux qui vont voter et choisir».

Dans le même sillage, le porte-parole de Bby estime qu’on ne peut pas imposer au Président Macky Sall, un agenda. «Ça, ce n’est pas la démocratie. La démocratie, c’est un combat d’idées, avec en dernier mot, le choix des Sénégalais. En démocratie, il n’y a pas de pensée unique. En 2011, je ne me battais pas le 3e mandat mais, contre le ticket présidentiel qu’on a voulu nous imposer. Ils ont des préoccupations politiques et personnelles. Les Sénégalais ne sont pas aveugles, ils sont conscients des réalisations du Président Macky Sall et de son ambition pour le pays. C’est pour cela que nous pensons qu’il est le meilleur candidat pour la coalition Bby et l’Apr. Nous voulons qu’il accepte cette candidature», estime-t-il.



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/recfdsG
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire